Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/01/2011

Création de la 10e entreprise ferroviaire belge

C545 – Création de la 10e entreprise ferroviaire belge.

Ronny Dillen veut se relancer dès février 2011 dans le transport ferroviaire de marchandises. Sa société RailTraxx vient en effet de recevoir le certificat de sécurité B, valable aussi pour les marchandises dangereuses. Elle sera la dixième à pouvoir circuler en Belgique.

Dillen avait co-fondé Dillen & Le Jeune Cargo il y a un peu plus de huit ans. Depuis qu'il avait quitté DLC (devenu Crossrail) l'an dernier, il avait créé Rail Service Net, qui propose des services de maintenance de locomotives et de wagons et des services généraux.

Avec RailTraxx, il entend proposer des solutions ferroviaires intégrées sur mesure, via ses propres moyens ou en collaboration avec des fournisseurs. Il compte se développer en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Allemagne. (Source : lloyd.be) [Publié le 2011-01-17]

06:42 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rail, transport, sncb

Lessines : la gare en perte de vitesse

C544 – SNCB : Désserte de la gare de Lessines.

Lu dans la presse.

Tout semble être fait pour décourager les différents navetteurs.

La gare de Lessines semble chaque année perdre en attractivité. La ville assiste, impuissante, au déclin de la ligne ferroviaire qui relie la cité des Cayoteux à Bruxelles.

Il y a deux ans déjà, Oger Brassart (Oser) proposait une motion pour que la ligne Ath-Lessines passe avant celle d’Ath-Tournai avant que les deux trains ne se rejoignent et se lient dans la cité des Géants. Une motion qui est restée sourde pour les responsables de la SNCB. (…)

Tout semble donc fait pour dégoûter les navetteurs lessinois à prendre le train pour Bruxelles. "En 1960, du temps de la locomotive à vapeur, il fallait 43 minutes pour se rendre à la capitale. Aujourd’hui, il faut 1 h 10. Nous ne voulons pas le progrès mais bien le retour à l’ancien temps. C’est rare, non ? Je veux bien d’une heure dix en semaine et en journée mais il faut améliorer les relations les soirs et matins."

La ligne directe Lessines-Bruxelles n’est même plus indiquée lorsque l’on va sur le site de la SNCB. "Le site renseigne une correspondance via Grammont. Le trajet est alors de 53 minutes. Il existe des solutions simples mais il faut que la SNCB nous écoute", ajoute Oger Brassart.

A l’heure où on préconise l’usage des transports en commun, cette remarque semble justifiée. (Source : La Libre) [Publié lz 2011-01-17]

Fret sur la Ligne à Grande Vitesse France-espagne

gtf-logo-orange-200.jpgC543 - Fret sur la LVG Figueras-Perpignan (entre ES et F).

Le TGV Perpignan-Barcelone ne fonctionnera pas le 12 décembre 2010 comme prévu. Le monde économique découvre cependant l’intérêt de la ligne pour le transport de marchandises, particulièrement depuis le port de Barcelone vers la France et le reste de l’Europe. Les pentes de 18 pour mille risquent toutefois de poser problème ou exigeront sans doute une double traction.

Une conférence a récemment été organisée à Barcelone par l'UIC et la FIATA, pour préparer les plans de développement du transport ferroviaire de marchandises sans changement d'écartement. C'est que le port de Barcelone investit pas moins de 377 millions d'euros dans l'extension de son réseau ferroviaire, avec notamment un terminal ayant des voies de 750 m avec les deux écartements, UIC et espagnol. La longueur maximale des trains fret actuels est de 450 m en Espagne. La RENFE veut acheter six nouvelles locomotives et de nouveaux wagons pour cette ligne.

Il y a toutefois deux autres ombres au tableau. La continuité de la ligne Figueras-Barcelone n'est, semble-t-il, prévue qu'à l'horizon 2012 au plus tôt. Tandis qu'on évoque 2020 pour la jonction entre Perpignan et la ligne à grande vitesse à Montpellier, puisqu'elle ne fait pas partie des priorités de l'Etat français.

(Source : lloyd.be,101119)

[Publié le 2011-01-17]

Lire la suite